Immobilier : Toulouse tire son épingle du jeu
Partager:
Image Immobilier : Toulouse tire son épingle du jeu
heart interface icon1

Immobilier : Toulouse tire son épingle du jeu


Immobilier marche

Dans un contexte immobilier morose, Toulouse fait figure d’exception. Alors que le second déconfinement semble ne pas apporter les même gains que le premier, la Ville Rose est à la première place du classement, établi le 9 décembre dernier par le Figaro, des villes les plus séduisantes en matière d’achat.

Pendant le premier confinement, des dizaines de milliers de ventes qui avaient été mises en pause jusqu’au 11 mai s’étaient ensuite conclues jusqu’à l’été. De l’avis de la fédération des agents immobiliers (FNAIM), les volumes ne sont cette fois-ci pas au rendez-vous malgré la reprise des visites le 28 novembre et il devrait manquer 250 000 ventes au compteur en 2020 comparé à 2019.

Et pourtant, malgré la conjoncture sanitaire, le marché immobilier de la Ville Rose bénéficie d’une tendance favorable. Les prix de l’immobilier y ont progressé de 16% en cinq ans. En plus de proposer des plus-values des plus intéressantes, Toulouse bénéficie également de prix abordables avec une moyenne de 2900€ le m2.

Reste un frein significatif à l’achat : le taux de refus des financement des achats immobiliers par les banques a bondi à 17% au quatrième trimestre, contre 13,2 % cet été, 10 % au deuxième trimestre et même 5,5 % en 2019. Par contre, si le dossier passe, l’acheteur peut bénéficier aujourd’hui de taux d’intérêt historiquement bas - autour de 1,20% d’après l’Observatoire Crédit Logement/CSA.


Autres Articles

play icon

Présentation du Collectif DR

arrow-up icon arrow-up icon